Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 avril 2011 2 26 /04 /avril /2011 14:25

 

Sur  les pages jaunes !!!

Vous ne me croyez pas ?

 pj

Je vous assure que c’est véridique : il y a peu, j’ai eu quelques problèmes de connexion à ce blog et pas moyen de trouver la cause, donc après avoir épuisé les hotlines et l’appel à un ami, j’ai cherché un dépanneur dans le coin sur les pages jaunes et voici à peu près notre conversation :

 

(moi) : bonjour, j’ai un pb de connexion avec mon ordinateur

(lui) : vous vous trompez de numéro

 

Je raccroche, vérifie le numéro et rappelle

 

(moi) : excusez moi j’ai fait le numéro indiqué sur les pages jaunes, c’est bien votre numéro ?

(lui) : je ne sais pas

(moi) : comment ça ? ce n’est pas votre téléphone ?

(lui) : si mais je ne connais pas le numéro

 (moi) : attendez je ne comprends pas, vous faites de la pub dans les pages jaunes et vous ne le savez pas ?

(lui) : je suis emprisonné chez moi avec un bracelet électronique et je ne connais pas le numéro de ce téléphone

(moi) : mais comment ça se fait que votre numéro figure dans les dépanneurs informatiques ?

(lui) : j’en sais rien, demandez au ministère de l’intérieur !

(moi) : et vous habitez à l’adresse indiquée sur les pages jaunes ?

(lui) : vous n’avez qu’à aller voir sur place.

 

Waouh ça m’a fait froid dans le dos ! Imaginer que je sois allé chez lui avec mon ordi sous le bras sans avoir téléphoné, qu’est ce que j’aurai trouvé ?

Bon d’accord, ce n’est pas forcément un tueur en série mais s’il porte un bracelet électronique ce n’est pas non plus parce qu’il a piqué des bonbons au supermarché…

 

Repost 0
Published by Julia
commenter cet article
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 14:11

 

L’autre jour en passant chez Li** j'ai trouvé des amaretti et ça m’a fait pensé à ce délicieux dessert fait par la maman de Martine (elle est italienne alors forcément on adore sa cuisine !)

 

En plus d’être délicieux, ce flan citron-amaretti est d’une simplicité enfantine à faire, vous n’en reviendrez pas ! Qui plus est, à un prix imbattable : 2 € + électricité !!!

 

Voici la recette :

amar 2

 

4 œufs
6 c à soupe de sucre
6 c à soupe de jus de citron ( 1 citron et demi)
100 g amaretti écrasé

 

 

 

 

 

amar

 

Après avoir écrasé les amaretti (j’adore l’odeur de ces petits gâteaux aux amandes) et pressé les citrons, on mélange le tout avec les oeufs comme il faut ;

 


 

 

 

 

  

amar 3

On verse dans un moule et fait cuire au bain marie au four à 180°C environ pendant 1h ;


Il faut sortir le plat de suite après la cuisson pour éviter que la vapeur ne retombe sur le flan. Les amaretti forment une couche croustillante au dessus du flan, le tout bien aromatisé au citron, je vous le dit, un régal…

flan amare 

Repost 0
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 16:51

 

 

Le circuit :

Découverte des 3 perles du Brésil : Salvador de Bahia et le pittoresque quartier du Pelourinho, Rio de Janeiro et ses plages mythiques, et enfin les spectaculaires chutes d’Iguacu... Des noms évocateurs pour ce circuit haut en couleurs, idéal pour une première découverte de ce pays riche en contrastes.

 corcovado théoric

Mon avis :

En choisissant l’agence « latitude 30 » comme réceptif, Héliades a mis toutes les chances de son coté :

Les guides sont vraiment francophones et connaissent bien le pays, très agréables et à notre écoute (tout de même un bémol pour celui de Bahia) ce sont des pros.

Les hôtels ne sont pas sensationnels mais assez confortables et bien situés, une bonne surprise ;

Les moyens de transport sont confortables (minibus et bus) et ponctuels (vols intérieurs) ;

L’itinéraire et les visites prévues sont respectés, nous avons 2 visites supplémentaires qui auraient pu me plaire si on avait le temps mais en l’occurrence cela alourdit un programme déjà surchargé et enlève du temps pour les autres visites.

iguacu vue ensemble 2 

Et voici les points noirs à signaler :

À part la première nuit à Iguaçu, tous les déjeuners et diners ont été pris à l’extérieur de notre hôtel, ce qui nous obligeait à re-sortir, faire des trajets, et nous a imposé une fatigue supplémentaire inutile ; diner à l’hôtel aurait été plus simple et un peu de repos nous aurait fait du bien, d’autant plus que les restaurants choisis nous ont servi une nourriture assez banale…

Le circuit en lui-même (les étapes) est plutôt mal pensé, en le faisant autrement on économiserait beaucoup de temps (pour profiter au mieux de Rio) et de fatigue les derniers jours : Bahia une nuit / rio 2 nuits / Iguaçu 2 nuits / Bahia 2 nuits...  pourquoi revenir passer 2 nuits à Bahia (pour faire une journée en bateau) au lieu de grouper les jours à Bahia en début de programme ? Mine de rien les transferts aéroport / hôtel sont épuisants, souvent dans les bouchons, nous font perdre du temps et de l’argent. Avec tous ces vols intérieurs, les transferts et les transports, l’itinéraire est beaucoup trop fatiguant.

La visite du Pain de sucre et du Corcovado à Rio au pas de course, limitée à 1 heure sur place, est frustrante, j’aurais aimé y passer plus de temps ; ce qui serait possible en réaménageant l’itinéraire.

aves iguazu 8 

Malgré tout les prestations et le prix sont compétitifs pour l’heure.

 

 

Repost 0
Published by Julia - dans Brésil
commenter cet article
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 16:26

 

Dernière étape : Iguaçu / Bahia

 

Ce qui est prévu : Foz de Iguaçu / Salvador de Bahia
Petit-déjeuner à l’hôtel. Matinée libre. Déjeuner à l’hôtel. Transfert à l’aéroport et vol pour Salvador. Accueil à l’aéroport et transfert à l’hôtel. Dîner libre. Nuit à l’hôtel.

 

Parmi les nombreuses possibilités d’excursions autour d’Iguaçu (visite du barrage d’Itaipu, de la frontière, tour en hélicoptère, etc.) je choisis le parc des oiseaux :

aves iguazu 7

Situé en face de l’entrée du parc national d’Iguaçu, le parc des Oiseaux reconstitue un fragment de la formidable richesse de la biodiversité locale et présente oiseaux, papillons, reptiles ou serpents évoluant dans un spectaculaire environnement naturel.

aves iguazu 3   aves iguazu 10   aves iguazu 5

On peut y admirer les magnifiques aras ou guacamayos du nord de l’Amazonie, verts aux ailes bleutées, les ararajubas, d’une éblouissante couleur jaune ou encore les ararinhas marcanãs et leur regard hypnotisant, ou bien sûr les toucans, symboles d’Iguaçu. Ce parc de 16 ha, ouvert en 1994, compte 600 oiseaux de 150 espèces. On s’est efforcé de reconstituer leur niche écologique.

 

aves iguazu 6Malgré une grosse publicité autour de ces efforts, on peut quand même regretter que les volières soient parfois un peu petites et les oiseaux entassés, tandis que certains se trouvent dans de simples cages ;

ce n’est pourtant pas faute de place ! (avec 16 hectares d’espace dans la forêt, les oiseaux pourraient bénéficier de plus de place dans leurs enclos).

 

  

        parc oiseaux Iguazu photoJulia

 

 

Prévu le lendemain : petit-déjeuner à l’hôtel. Départ pour une croisière de la journée en « escuna » (goélette) dans la Baie de Tous les Saints, la deuxième baie la plus grande au monde, offrant une trentaine d’îles et une dizaine d’îlots. Arrêt à l’île d’Itaparica, la plus grande des îles et arrêt baignade à l’île dos Frades. Déjeuner en cours d’excursion. Dîner et nuit.

 

Voila bien une excursion qui aurait du se faire à la suite de notre arrivée à Bahia, les premiers jours de notre circuit, ce qui nous airait permis d’éviter 2 transferts aéroport/ville dans les embouteillages et de rentrer directement en France après Iguaçu.

(Pas de photo de cette journée parce qu’il a plu toute la matinée ! et temps gris l’après-midi...)

 

Le lendemain :
Après le petit-déjeuner. Transfert à l’aéroport et vol pour Paris.

 

Repost 0
Published by Julia - dans Brésil
commenter cet article
4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 19:54

 

Troisième étape : Iguaçu au Brésil et Iguazu en Argentine

 

C’est LA visite la plus attendue du circuit, la découverte qui m’a fait choisir ce circuit et traverser la « moitié » de la terre.

 

Ce qui est prévu : Petit déjeuner brésilien. Transfert à l'aéroport et envol pour Iguaçu. Collation à bord. Tour à pied des chutes brésiliennes, vous emprunterez un sentier qui descend vers les chutes, permettant de les admirer sous différents aspects. En fin de promenade, un ascenseur permet de monter sur une plateforme plus élevée afin de profiter d'une vue impressionnante. Les chutes d'Iguaçu s'étendent sur un plateau de 25 km. Situées au confluent de deux frontières, Argentine et Brésil elles sont les plus spectaculaires du monde. Dîner et nuit au Recanto Park Hotel.

 

…et il s’avère que ce qui est prévu est exactement, au mot près, ce que l’on voit et ce que l’on a ! Avec un ciel bleu contrastant sur le vert de la forêt qui nous entoure, un soleil éclatant et une température de 28° on ne pouvait pas rêver mieux. L’arrivée en avion est fabuleuse, à gauche de l’appareil on voit très bien les courbes du fleuve et finalement les chutes, en pleine nature, on ne voit plus que la forêt à l’horizon.

iguacu plan 

Les chutes d'Iguaçu, situées sur la triple frontière Brésil – Argentine – Paraguay, constituent l’une des merveilles naturelles de notre planète.
Iguaçu signifie «grande eau» en tupi-guarani, et l’on assiste en effet au spectacle grandiose de véritables montagnes d’eau surgissant de la jungle pour se jeter furieusement dans un gouffre de 80 mètres de profondeur (contre 56 pour les chutes du Niagara).
Ce tableau monumental est constitué de 257 cataractes qui s’étalent sur 3 kilomètres, pour moitié au Brésil et pour moitié en Argentine.

 

Tout est dit dans le texte ci-dessus, 2 heures de promenade extraordinaire… mais les photos aussi sont parlantes :

 

iguacu chutes2 vue davion

 l'approche vue d'avion

  

        iguacu ascenseur          iguacu bresil 3

          l'ascenseur panoramique 

iguacu passerelles photoJulia

  une passerelle

 

 iguacu bresil 2

 

comme si vous y étiez :

 

 

 

Le jour suivant : Iguazu coté Argentin

 

Ce qui est prévu : Journée de visite des chutes du côté Argentin. Point de passage entre l'Argentine et le Brésil. Les chutes ont ici  3 km de large et  80 m de hauteur, différents circuits permettent d'admirer sous tous les angles ce site grandiose. Déjeuner dans le parc au restaurant «La Selva». L'après-midi vous prendrez le train jusqu'à la passerelle de la célèbre Gorge du Diable. : «Garganta do Diablo », célèbre cataracte au débit le plus important et offrant un spectacle unique. Retour à l'hôtel et dîner.

 

Encore une fois une journée de spectacle fascinant ! Des murs d’eau qui tombent sans arrêt dans un vacarme incroyable ! Je ne peux m’arrêter de regarder, photographier et filmer, bien que je sache qu’il y a déjà pratiquement les mêmes photos sur internet.

iguacu-1.jpg 

Nous faisons d’abord le circuit rouge tout en haut (voir le plan plus haut) qui conduit à la « gorge du diable », puis le circuit inférieur où l’on admire les chutes à leurs pieds et enfin le circuit supérieur au niveau où les chutes tombent.

iguazu argentine  

La guide nous dit que le niveau d’eau et le débit sont impeccables, au-dessus de la moyenne mais pas au maximum ; en fait c’est moins bien quand le débit est trop fort, les remontées font un voile de vapeur devant les chutes et on ne voit pas grand-chose. Elle nous conseille de ne pas venir en mars, les chutes sont au max et les touristes aussi ! Il parait qu’il est difficile de se frayer un passage sur les passerelles, c’est une cohue digne des grands magasins à Paris la veille de noël !!!

iguazu argentine panorama 

Activités en option : survol en hélicoptère et approche des chutes en zodiac.

une autre idée : Les soirs de pleine lune (et de ciel dégagé), il y a des excursions nocturnes dans le parc, la lumière de la lune sur les chutes est féérique.  

 

Tandis que nous prenons le chemin du retour, nous croisons une maman coati avec ses petits qui nous régalent de leurs jeux. Les coatis sont des petits mammifères que l’on rencontre souvent dans le parc.

 

 

Merci à eux de nous avoir donné ce bonus pour finir cette journée parfaite.

 

  

Repost 0
Published by Julia - dans Brésil
commenter cet article
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 18:30

 

Deuxième étape : Rio de Janeiro

 

 Ce qui est prévu : Après le petit déjeuner, transfert à l’aéroport et vol pour Rio de Janeiro. Accueil et transfert au restaurant pour le déjeuner. Tour de ville panoramique : l’église de la Candelaria, la cathédrale de Rio et le Sambodrome, puis visite du Pain de Sucre. Retour à l’hôtel en fin d´après-midi. Départ à pied pour dîner dans une churrascaria dans le célèbre quartier de Copacabana. Nuit à l’hôtel.

 

Je vais enfin voir Rio !!!

L’énoncé du programme est séduisant, il y a toutefois un léger malentendu entre ce que nous espérions et ce que nous avons :

En fait de « Tour de ville panoramique », entendez par là que nous passons devant l’église de la Candelaria, la cathédrale de Rio et le Sambodrome sans nous arrêter, si bien qu’on a à peine le temps de les apercevoir par la fenêtre ! Par contre nous visitons un long moment le stade de foot qui est entièrement en chantier (donc rien à voir) mais qui n’était pas au programme, juste au moment où le ciel se dégage.

 

Après avoir roulé tout l’après-midi (des heures de route qui paraissent interminables), nous arrivons au pied du Pain de sucre, une pure merveille !

rio pain sucre photoJulia

La montée se fait en 2 temps car il faut prendre 2 téléphériques à la suite pour atteindre le Pain de sucre. Sur la première plateforme on a déjà de magnifiques vues des différents quartiers de la ville et ses plages ; on peut se promener aussi longtemps qu’on le veut, y pique-niquer, il y a des bancs et un bar et des chemins pour se promener dans la foret qui recouvre la montagne.

rio vue du pain sucre photoJulia rio pain sucre microsinge photoJulia

Le téléphérique se déplace ensuite entre 2 pains de sucre, ce qui donne encore de très belles vues ; vraiment on n’a pas le temps d’avoir le vertige ! On devine une multitude d'iles et d’autres collines dans la baie, malgré les nuages et le ciel bas ;

Paysages de rêve.

rio vue du pain sucre2 photoJulia

La visite mérite bien-sur beaucoup plus que l'heure qui nous est donnée, le mieux serait d’y passer une demi-journée.

rio vue du pain sucre3 photoJulia 

Nous rentrons à l’hôtel pour repartir à pied dans un churrasceria, restaurant ou les serveurs défilent avec des brochettes géantes de viandes découpées dans votre assiette et servies à volonté.

 

  

Le lendemain, ce qui est prévu : Après le petit déjeuner, départ pour le parc national du Tijuca*. Ascension en train à crémaillère du Corcovado au sommet duquel se situe la fameuse statue du Christ Rédempteur. Puis départ pour les plages de Rio : Copacabana, Ipanema, Leblon, Sao Conrado et Barra de Tijuca. Après le déjeuner, visite du jardin botanique. Dîner au restaurant et nuit à l’hôtel.

 

Ce matin encore le temps est très couvert, on n’y peut rien c’est comme ça ; c’est notre dernier jour à Rio.

 

Nous prenons le train à crémaillère du Corcovado et voici ce que nous voyons en haut :

mon c redempteur une grosse déception !!!

 

car sur les photos généralement on voit plutôt ceci : 

                                                    corcovado théoric

 

Il faut s’y faire, sur un circuit d’une semaine le temps est compté, les excursions doivent être faites selon le programme, on ne peut rien modifier afin de tout « caser ». Le mauvais temps peut toujours s’inviter... Personne n’est à l’abri de ce genre de déconvenue. Tant pis, il faudra revenir à Rio plus longtemps pour profiter de ses merveilles.

 

À noter que s’il fait beau et si on a le temps, le mieux est de s’y rendre en voiture par une route en lacets ponctuée par des paysages à couper le souffle et des miradors alors qu’avec le train on est constamment dans la forêt.

rio route corcovado

Retour en bas, continuation en bus pour longer toutes les plages (encore un trajet interminable) puis arrêt dans un restaurant.  Nous faisons ensuite toute la route dans l’autre sens pour aller au jardin botanique.

 

   rio jardin botanique      rio jardin botanique carni       rio-jardin-fleurdebanane.jpg

   comme une peinture sur soie         fleur carnivore                   fleur de bananier 

   

Le jardin est magnifique, il fait parties des plus beaux au monde ; il est divisé en plusieurs sections et comprend des jardins paysagers parmi lesquels le jardin japonais, le jardin sensoriel et aussi la serre des cactées, la serre des orchidées, les broméliacées, les plates carnivores et bien d’autres …

rio jardin botanique brome

 une des étonnantes broméliacées

 

Après cette journée bien fatigante et avant de repartir diner, nous prenons une caïpirinha au bar qui se trouve au dernier étage (piscine à coté) de l’hôtel Miramar à Copacabana où nous séjournons et tout à coup, comme une apparition, le Corcovado sort des nuages et nous tend les bras, on a vraiment l’impression que le christ veut nous enlacer… un moment magique…

 corcovado nuit

 

 

 

Repost 0
Published by Julia - dans Brésil
commenter cet article
7 mars 2011 1 07 /03 /mars /2011 12:31

 

Quand je dis survol, le mot est bien choisi : d’abord parce qu’en 6 jours nous avons pris 4 vols intérieurs et fait une incursion en Argentine, et aussi parce qu’en si peu de temps pour un si grand pays on n’a fait qu’effleurer ou survoler ce qui fait ce pays.

 

Ne vous attendez pas à un exposé culturel sur le pays mais si vous avez très peu de temps et souhaitez voir quelques endroits spécifiques du brésil, c’est une bonne formule.

 

Première étape : Salvador de Bahia dite Bahia

 

Ce qui est prévu : Après le déjeuner, visite du centre historique de Salvador de Bahia : le quartier du Pelourinho*, ensemble de maisons coloniales (Sobrados) rénovées dans des tons pastels. Visite à pied des quartiers du « Terreiro de Jesus » et du « Largo do Pelourinho», de l’église São Francisco ou de l’église dorée (selon les dates). Dîner au restaurant puis retour à l’hôtel.

Bahia eglise Pelourinho photoJulia 

Arrivée du vol de paris à 9h00, compagnie XL Airways, les sièges sont très étroits (les écouteurs payants), nous sommes « en vrac ». Nous atteignons notre hôtel vers 11h00 espérant y prendre quelque repos, mais les chambres ne seront disponibles que vers 13h30.

Le temps de nous y installer, il est 14h30 quand nous commençons la visite de la ville. A ce moment là nous avons encore tout le temps de faire toutes les rues piétonnes mais le guide décide de nous emmener chez un joaillier et nous fait une présentation des pierres précieuses ou semi-précieuses qui ampute notre après-midi de 2 heures ; un peu dommage !

ascenceur Lacerda symbole Bahia photoJulia  phare symbole Bahia photoJulia

Nous avons finalement juste le temps de voir 2 rues et une église avant la tombée de la nuit puis le guide arrive opportunément devant le « seul » magasin où l’on peut acheter des t-shirts qui ne rétréciront pas au premier lavage… un peu de shopping s’impose, on n’avait rien dépensé depuis l’avion ;) !

Nous dinons dans une restaurant du centre (désolée de le dire mais personne ne s’est régalé) puis rentrons à l’hôtel.

Bahia Pelourinho photoJulia 

Bilan de notre premier jour au brésil : je ne sais pas si on a vu tout ce qui était prévu mais franchement, personne ne comprend finalement l’intérêt d’être venu de si loin pour voir ce qu’on a vu, c’est-à-dire un ensemble de maisons coloniales que l’on peut trouver aussi bien (et même mieux) à 2 pas de chez nous, en Espagne et au Portugal…

   



 

Repost 0
Published by Julia - dans Brésil
commenter cet article
13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 18:08

J’ai offert un rat pour Noël… non je ne l’ai pas ramené à la maison, les chats l’auraient tué en moins de deux ; pour-sur ce cadeau leur aurait plu mais il se trouve qu’en plus d’aimer les chats, j’affectionne les rats, les souris, les mulots, tout ce que mes chats aiment chasser.

rat                                                            il est craquant, non ?

 

Bref j’ai offert un magnifique rat à mon père, et voila comment :  

 

"Un grrrros rat, voila un cadeau utile. Rassurez vous cette créature ne gâchera pas les festivités familiales. Votre rat adoptif restera en Afrique pour y exercer ses talents de démineur. L’association Apopo entraine des rongeurs à débusquer les mines antipersonnel. Dotées d’un flair hors pair, ces bestioles repèrent l’odeur des explosifs ensevelis. Ces démineurs infatigables ont de gros atouts : leur odorat exceptionnel, leur légèreté – ils ne risquent pas d’activer les détonateurs – et leur faible cout. Les rats reviennent 4 fois moins cher à entrainer que les chiens. Dument dressé, ils abattent autant de travail en 20 minutes qu’un démineur en 2 jours. Or des millions d’engins tueurs sont encore enfouis dans le sol africain."

apopo2 apopo3 apopo4

Tyson en plein travail                     les mines récupérées                                     la récompense

 

Pour 60 euros (cout de l’entretien, dressage et nourriture du rat pendant un an) j’ai pu donner à mon père un certificat d’adoption avec des photos de Tyson et il recevra régulièrement des nouvelles par mail.

Le plus : ce don est partiellement déductible des impôts !

 

Pour plus d’information : Herorats.org

 

Repost 0
Published by Julia - dans Actions animaux
commenter cet article
22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 01:04

maison.jpg

Il était une fois, dans le sud-ouest de la France, une maison entourée de champs de maïs. 7 chats y vivaient en bonne harmonie avec leur maitresse, la dame aux chats.

Un jour arriva un autre chat qui attaqua tous ses congénères pour manger dans leurs assiettes. La dame aux chats essaya de le chasser par tous les moyens : seaux d’eau, hurlements, bruits de casseroles, coups de bâton en l’air… las, mais rien n’y fit, le chat resta. Après quelques jours, la dame eut pitié de lui et lui donna quelques croquettes. Ayant remarqué qu’il n’avait ni collier ni tatouage, on pensa que le chat avait été abandonné. On voyait qu’il cherchait une maison et des câlins.

 

mephC’était un très beau chat noir avec une tache blanche au cou, un poil brillant et des yeux verts pétillants de malice. La dame décida de l’appeler Méphisto, ce qu’il comprit tout de suite, et de le faire castrer pour arrêter les bagarres.

Mais les chats de la maison ne le voyaient pas de cet œil là : pour eux il était toujours celui qui les avaient mordu, provoquant à certains des abcès, le tyran qui les chassait de leur nourriture et de leur maison.

Pendant les mois qui suivirent la situation arrangea peu, et bien qu’il fut moins agressif, Méphisto restait la terreur des chats de la maison qui fuyaient et la dame stressait, ne sachant plus que faire. Personne ne voulait adopter Mèph, les petites annonces restaient sans réponse, la spa voulait "l'endormir" pour toujours…

Quand tout à coup, un espoir renait : une personne envoie un mail disant que Méphisto ressemble au chat qu’elle a perdu il y a plusieurs mois ! Bien que le chat ait beaucoup changé (il était jeune quand il s’est perdu) ça pourrait correspondre ; on ne veut pas s’emballer, pensant que c’est surement une fausse piste, c’est à plus de 30 km, ce serait un miracle… La dame qui a perdu son chat vient voir Méphisto avec sa petite fille, et après un instant, le chat va droit vers la petite et se laisse caresser encore et encore ; la petite fille reconnaît une cicatrice qu’il avait déjà, et à bien le regarder la maman et sa fille sont persuadées qu’il s’agit de Néro, le chat qu’elles pensaient perdu à jamais. Heureuse comme tout, la petite fille dit « maman, c’est le plus beau jour de ma vie » tout le monde se souviendra de ce moment.

Depuis, Méphisto-Néro a retrouvé sa famille et son chien, la dame aux chats a retrouvé la sérénité et ses chats ont repris leur territoire…

mephisto-copie-1 

Évidemment, toute ressemblance avec des personnes et des chats n’est pas fortuite puisque l’histoire est absolument véridique, ce qui la rend encore plus belle.

 

 

Repost 0
17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 15:19

 

Cette année, pour changer des sorcières, monstres et squelettes, j’avais proposé le thème des rois mages comme déguisement pour fêter halloween.

 

Je vous mets quelques photos car je trouve que mes invités ont eu pas mal d’imagination !

roison n’a pas oublié l’or, l’encens et la myrrhe (enfin la bouteille de Mir vaisselle a fait la farce)

 

reine mageavec un simple drap

 

halloween 2010 4

ceux-là n’ont pas compris le thème de la soirée…

 

Bref, peu importe le déguisement, on s’amuse toujours pendant halloween !

halloween 2010 5

 

 

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Julia (Bayonne-et-autour)
  • Le blog de Julia (Bayonne-et-autour)
  • : Evènements "nature" à Bayonne et autour, actions pour les animaux dans la région, voyage à Madagascar, safari au Kenya, chats,
  • Contact

Brésil

rio pain sucre photoJulia

Circuit avec Héliades

Bahia /

Rio /

Iguaçu /

Bahia

Recherche

Safari en Afrique

Tsavo-est-zebre-boit2.jpgSafari Kenya : 

Masai Mara, Amboseli,

Tsavo est, Tsavo ouest 

  

 

 

 

grumeti 2Tanzanie, Grande

migration Serengeti,

Ngorongoro

Tarangire

 

Madagascar

La marmaille à la case :

marmaille a la case

 

RN 7 - de Tana à Ifaty :

visage mada

 

Actions, végétarien, bio

Action pour les animaux,  mont de (mar)sang 180709

pique-nique végétarien,  

magasins bio sur Bayonne  

et la région 

 

   

                                                            

J'habite chez mes chats

 soleil.jpg

 

recettes pJe suis nulle en cuisine !...

Si vous êtes comme moi,

j'ai quelques recettes

rapides et inratables